WE artif mont PENEY (savoie)

Publié le par fofi

3 jours d'artifs en Savoie au dessus de Chambéry, 3 jours forts en sensations!!!!
L'artif (pour ceux qui ne connaissent pas), c'est l'art de gravir un paroi trop difficle pour passer en libre (escalade classique avec les chaussons et ses petits doigts!!)
Pour cela on s'aide de divers outils (coinceurs, friends, pitons crochets, echelles...).
La quantite de matériel est impressionnante et la progression très lente (100 m dans une journée, c'est un exploit à notre niveau)
Tout a commencé par une préparation minucieuse des sacs!!!














Le premier jour on se contentera de l'école d'artif, on ne savait pas exactement à quelles difficultés on allait se frotter, une première voie toute sur crochet dans un bon devers, ambiance garantie!!!non, non, la photo n'est pas floue, le temps est juste pourri!!! heuresement il y a les gros toits pour nous protéger de la pluie!!

les cordes statiques qui pendent donnentune petite idée de la verticalité!!(ou du devers!!!)vertigineux s'abstenir!!!











les remontées sur corde ponctuent la journée pour continuer le chantier là ou il est arrêté!!on note toujours ce petit brouillard (digne de nos chères pyrénées!!!)



















un pettie photo plus proche pour essayer de faire comprende exactement ce que l'on boutique avec nos marteaux pitons et divers instruments de torture...


















la pluie nous ayant empeches de dormir à la belle étoile comme le premier soir, o est obligé de se rabattre dans une tente pour 2 personnes, encore une fois on aura pu apprécier l'odeur des pieds de vincent (pas besoin de nous bercer, l'air vicié nous a mis direct dans les bras de morphée!!!)





















dernière petite photo, et oui, une fois la longueur finie, il faut encore remonter pour tout déséquiper!!!!pas question de laisser une trace de son passage dans la falaise!!!

ce que l'on en retiendra :
en artif la progression est très lente (une longueur par jour c'est une bonne moyenne)
il peut faire aussi mauvais en savoie que dans les pyrénées!!!
la chute nous surprend toujours!!!c'est ça qui est bon!!!pas de tremblottes au préalable!!!
il faut bien bourriner sur les pitons
ne pas gigoter dans tous les sens quand on est sur un friend
éviter d'éternuer quand on est sur un crochet
l'artif se fait de préférence dans du rocher pourri (environ 10 tonnes de cailloux au pied de la falaise après notre passage)
conclusion, on y retourne l'année prochaine et on dort dans la falaise!!!
j'espere que ça vous fera rêver (et non pas cauchemarder!!!!)

Publié dans fofi

Commenter cet article